Paradoxes

Terre schyzophrene, Bali en est un parfait exemple. Ce pays me fait penser à une danseuse étoile qui ferait du marteau piqueur. Tellement subtile et violente a la fois. Cette île dite choisie par les dieux est capable de donner le pire et le meilleur tel un mariage encore faut il le savoir dés le départ et pouvoir s’en accommoder ensuite. Les rizières en terrasses si parfaites, si calmes et capables de nourrir quasi la population de Bali composent avec une urbanisation anarchique. La jungle est plus à la ville qu’à la campagne ici. Des tortillons de fils électriques s’emmêlent dans le ciel, les panneaux publicitaires sont plus nombreux que les arbres, sans compter le grouillement permanent des scooters qui rappelle une ruche. On peut sentir a la fois une certaine paix intérieure un moment donné, et une hyperactivité quelques instants plus tard. c’est une expérience assez troublante.
electrik1
IMGP0016
Beaucoup de monde porte un masque, mais peu des casques par exemple. Et quand casque il y’a  c’est toujours le conducteur jamais les passagers et encore moins les enfants. Il y a aussi ces jardins d’une finesse incroyable crées de la main de l’homme mais pas un seul trottoir où quand il y en a un, il date probablement des années 20. Vous pouvez avoir en ville un taudis et à coté une boutique digne d’une ville comme New York. Un paradoxe vous attend à chaque coin de rue.
Concernant notre moyen de locomotion sur place nous avons songé un instant aux vélos,mais la circulation dense et dangereuse nous a découragé. Il y a bien le scooter or seuls les autochtones, je crois, sont capables d’être à 4 sur un scooter!! Donc nous baladons à pied pour les courtes distances, avec Basile en porte bébé de randonné et en taxi pour les plus longues distances. Le prix reste raisonnable. Nous avons la possibilité aussi de commander Eddy pour une journée, c’est le chauffeur qui travaille pour la maison où nous sommes, nous le solliciterons pour des journées entières. Il y a entre l’Europe et l’Asie un fossé sur la notion de sécurité. Chez nous, les normes sont drastiques en matière de sécurité auto pour les enfants, sans compter qu’on leur met même un casque pour faire du tricycle, c’est vous dire!! Ici les sièges autos n’existent pas, les casques enfants non plus, et il est courant de voir les mamans avec leur nouveau né dans les bras sur une moto qui zigzag!! De quoi faire de l’hyper tension je vous dis!
casque
Quand nous prenons la voiture, nous avons chacun un enfant sur les genoux, attachés avec nous a la ceinture, une abérration chez nous, et là… le chauffeur se demande pourquoi on attache l’enfant avec nous…Mais à coté de ça, poser sa main sur la tête d’un enfant, est complètement interdit, c’est là où siège son âme. Moi qui passe mon temps a ébouriffer ou caresser les cheveux de Basile, j’évite ici.
C’est ça aussi que nous voulions montrer à nos enfants, les différences de culture (enfin surtout à Charlie, Basile étant trop petit). Notre manière de vivre en France en est une parmi tant d’autres, pas la meilleure, pas la pire, juste la notre. Il y a des règles dans chaque endroit où nous allons, il s’agit de s’y conformer. Je crois que c’est ça l’ouverture d’esprit.
Nous devions aller à la mer, hier mais avec la pluie qui est tombée toute la journée, impossible! On a compris pourquoi l’île était aussi verte! Du coup, on a profité pour jouer à la maison et se reposer.
Il y’a eut un monsieur bébé qui pose et un mini concert de conga, offert par notre spécialiste en la matière et de renommée internationale s’il vous plait : Chaaaaarlie!
basile vue d'en haut
batterie
En fin d’après midi, une petite accalmie nous a permis d’aller chez Nook pour l’apéro. Parce que en vacances où que l’on soit y’a quand même des bonnes habitudes qui ne changent pas! Nook je vous en avais déjà parlé est notre cantine, ici ça s’appelle un Warung, restaurant  familial, fait de bambou ou de bois et de chaume, généralement tournée vers les rizières. c’est somptueux, surtout le soir venu, où des tas de petites lumières s’allument. Un havre de paix.
IMGP0024
nook
IMGP0041
Et pour clore cette journée pluvieuse, un bon curry s’est imposé. La bise
curry

7 réflexions au sujet de “Paradoxes”

  1. Vous mettez un casque a Basile pour faire du tricycle?!? 😁
    Moi aussi j adore ébouriffer les cheveux des petits donc je leur enleve de l ame? Si seulement ça agissait sur l énergie 😉

    J'aime

  2. Oui je comprends à travers tes commentaires que chaque pays à ses façons différentes de vivre ! Mais il est vrai que la sécurité est importante, !!! c’est étonnant de voir autant de différence. Et de découvrir la culture des autres pays. ….. bisous la petite famille. ..

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s