La Croatie: le bilan

Alors bien évidemment en une semaine nous n’avons fait qu’une partie infime de la Croatie. Je ne prétend pas la connaitre, loin de là. Je vais vous parler surtout de notre organisation et où nous sommes allés.

Nous revenons enchantés de ce pays, les gens sont d’une gentillesse rare et surtout sincère. Pour vous donner plusieurs exemples: un cafetier sur Solta n’avait pas la monnaie à nous rendre pour nos deux cafés et jus des petits. Il n’a pas hésité une seconde et nous a dit de repasser pour payer plus tard.  Dodo lui nous a suivi en voiture à quelques minutes de notre départ, nous rejoignant sur le ferry pour nous rendre le biberon oublié sur l’évier. Et notre hôte de Split, a préféré monter avec Silvain en voiture pour ne pas qu’il tourne à chercher une place dans la ville. Et pour tout les sourires, les indications, les petites attentions, les croates sont parfaits.

L’île de Solta est comme nous l’avions imaginé, sauvage et calme. Parfait pour un voyage tranquille en famille avec des enfants petits.  A cet âge là on adore jeter des cailloux dans l’eau, regarder des poissons, chercher les crabes et prendre le temps. Pour les enfants plus âgés je pense qu’une autre île fera mieux l’affaire. Quoique.

Petite précision, ils ont des parcs pour enfants de compétition! partout!

mer

mer3

18387224_1447456238661835_1809075985_n

IMGP9939

On aurait aimé passé un peu plus de temps à Split, je pense que la ville vaut le détour mais ça sera l’occasion d’un week end prolongé rien que pour cette ville et Trogir à proximité. Concernant notre partie du périple dans la région des lacs de Plitvice. Nous conseillons vraiment etno house plitvice selo, certes cet endroit à un coût, mais le service est à la hauteur et les infrastructures pour les enfants géniales. Le camp est à 600 m de l’entrée N°3 du parc, on a pu donc laissé la voiture au parking chargée et  prête à partir.  Si vous faites le parc , n’hésitez pas à combiner, marche à pieds, bateau et navette. La navette est dite panoramique mais que nenni vous ne verrez rien des chutes juste la forêt. Mais elle est utile pour s’alléger d’une étape de randonnée ou quand on a des enfants. Emporter aussi un panier picnic car les selfs sur place ne sont pas géniaux. Il y a par contre des toilettes partout et des coins pour s’installer aussi. L’endroit est bien pensé et bien entretenu, c’est plaisant , par contre je pense qu’entre juin et fin septembre c’est infernal. Et vous aurez plus l’impression d’être dans un parc d’attraction qu’un parc naturel au vu du nombre de touristes. On a échappé à mon avis de justesse à la foule.

IMGP0104

zoo.jpg

Sinon pour le voyage en famille lui même, et bien on est heureux d’être ensemble, les enfants ont été plutôt sympas comme d’habitude j’allais dire. En tout cas à froid, c’est ce qui me vient à l’esprit. Nous sommes chanceux. Mais je tiens quand même à préciser pour ceux qui d’entre vous qui croient peut être que nous avons des enfants modèles, et que c’est pour cela que nous pouvons faire ce que nous faisons avec eux. Rassurez vous. Non nous ne vivons pas au pays des bisounours. Comme chez vous les habits à peine enfilés sont déjà tachés. Comme vous ils veulent mettre un bonnet alors qu’il fait 30° ou des claquettes sous la pluie. Comme vous ils disent non à presque tout. Nous avons des enfants de 4 ans et 2 ans. Ce qui implique un comportement de leur âge où que nous soyons. les voyages comptant pareil voir triple. Un enfant reste un enfant où qu’il se trouve. Et le seul mérite que nous aillons c’est que nous ne faisons pas de cela un obstacle à notre envie de voir le monde.  Bref nous connaissons les verres cassés et renversés au restaurant, le fait de pouvoir nourrir un village entier au vu de ce qu’il y a sous la table après notre départ. Nous connaissons le gavage à la mie de pain, l’étouffement et le vomi au milieu d’une salle remplie de personnes qui aspirent à passer un bon moment. Ils ne tiennent pas en place, veulent tout toucher, parlent fort, chantent et dansent sur leur chaise. Nous connaissons comme vous de grands moments de solitude où l’enfant dernier a décidé qu’il ne marcherait plus, réclame les bras et se met à hurler dans des aigus insoupçonnés. Mais  un enfant c’est aussi un focus sur les choses que nous ne voyons plus.  Ils s’émerveillent et lient facilement contact. Malgré leur âge, ils savent dire bonjour, au revoir et merci à chaque fois dans la langue du pays où l’on se trouve. Et ils le font savoir! Avoir un enfant c’est une chance de transmettre. Nous leur transmettons le gout du voyage et de la découverte. Il y a des moments  comme chez vous plus facile que d’autres, et ne croyez pas qu’un décor de rêve amadou les tetes dures de nos chérubins.  Nos enfants sont comme nous avec des bons et mauvais jours. Mais les nôtres ont le mérite de suivre, de tout gouter, d’être polis et de profiter de chaque instant. Voilà ce topo pour ceux qui en lisant mes lignes se disent que ce que nous vivons ils ne pourraient pas le vivre avec leurs enfants qu’ils croient surement plus têtus ou plus turbulents. Rassurez vous chez les autres c’est pareil. Nous essayons seulement d’en faire une force.
Il en ressort que tous les membres de cette famille, du plus petit au plus grand, adorent voyager, on a réussi ça et nous en sommes fiers. Les prochaines vacances sont dans un grand moment, jusque là nous parlerons de ce dernier périple et nous nourrirons des photos souvenirs. Notre manière à nous de patienter.
J’espere que cette petite semaine  vous a fait du bien et vous a donné l’envie de nous suivre plus encore.
chouchou
ferry6
18198178_1438152712925521_1782861103_n
NB : pour ceux qui veulent du conseil pratique. le cout de la vie est presque le même qu’en France (restaurants, essence, autoroute…). Louer une voiture est quand même bien pratique. Nous sommes ravis des sièges Boostapack, et même si pour l’instant les enfants sont trop petits pour les porter en sac a dos, ils ont fait leur job dans la voiture. Il faut seulement que l’on s’équipe de tours de cou pour le dodo sur la route mais sinon rien à dire. Un bon investissement.
J’ai aussi passer des heures à coudre mes pochettes d’artistes  et je ne regrette pas. Charlie et Basile les adorent. Et cerise sur le gâteau : ça les occupe 1 heure non stop. Et à leur âge, être occuper une heure sans bouger c’est un miracle. Je me suis longuement auto- félicitée!!
18360401_1443266259080833_2017273256_n
18361631_1447455381995254_1732064586_n
18361569_1447455681995224_203373784_n

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s