Ouvrir les yeux

Tout ce qui perturbe quand on arrive ici, si l’on sait être réceptif, devient une photo. Je peux commencer à dire que j’ai vu quelques endroits dans le monde, mais rien de comparable au tumulte de Marrakech pour l’instant. Tout ici est photogénique, pour peux qu’on sache ouvrir les yeux.  Et encore je me retiens de faire certaines photos, il faudrait pour cela habiter plus longtemps un quartier, faire partie de cette vie. Même sans cela, j’en prends des centaines. Ca parait fou, mais je n’ai pas de mémoire. Les mots et les images sont ma mémoire. Alors j’écris mon histoire, notre histoire de famille en captant des moments. J’en couche une partie ici sur le blog, puis sur des cahiers, dans des notes, des livres et je sature les disques durs.

 

 

IMGP4927

IMGP4934.JPG

 

Cette ville ne m’aide pas du tout. Où que je pose les yeux je vois une photo, je vois quelque chose que je voudrais garder. Je vois un moment précieux, j’y vois un souvenir chéri comme une odeur que tu veux mettre en bocal. La quête. L’avantage de la photo c’est que tu peux enfermer  « la vue », arrêter le temps. Et le jour où tu retombes sur cette image c’est comme ouvrir un tiroir : il en ressort les personnes qui partageaient ce moment, les odeurs, le lieu et le climat. Tout revient comme par magie.  C’est une chance de remonter le temps.  Marrakech tu es dans mon bocal. Toi aussi.

IMGP4901.JPG

IMG_7849.JPG

IMG_7762.JPG

IMGP4903.JPG

 

Alors il y’a  des lieux magnifiques qui cotoient sans complexes d’autres plus quotidiens dirais je , mais à mes yeux les deux sont photogéniques. Les premiers pour leur beauté révélée , les autres pour leur beauté authentique. Et Marrakech c’est ça, passer de l’un à l’autre sans cesse. C’est la cas des palais Bahia et Palai El Badii. Les deux sont tout proche, dans le premier on pourrait croire qu’ils viennent de déménager, le second est une ruine. Mais les deux valent le détour. Tout vaut le détour.

IMGP5157.JPG

IMGP5220

IMGP5245

IMGP5295

IMGP5359

IMGP5390.JPG

IMGP5369

IMGP5340.JPG

 

Quelques adresses  pour manger dans la Medina (bobos certes mais canons!) et surtout pour reprendre sa respiration. Tellement sympa qu’il faut réserver.

♥ La famille ( le petit jardin de fou…)

♥ La terrasse des épices , le restaurant en terrasse et la pâtisserie en bas (ne pas confondre avec café des épices)

♥  Nomad (la vue de fou…)

♥  Le jardin secret (l’endroit de fou…)

♥  Pepe Nero (Pour les enfants je trouve des italiens partout!)

♥  Limoni (un resto italien au cadre hyper sympa dans notre quartier)

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s